Accueillir des panneaux solaires

 

Tous les toits ne peuvent pas forcément accueillir une installation photovoltaïque. Pour garantir une certaine rentabilité de production, plusieurs critères comptent :

  • Surface : à partir de 90m², pas de maximum.

  • Orientation : toiture plate (pente < 5%) ; ou toiture en pente, idéalement au sud avec une inclinaison de 30°, mais possible jusqu’à l’est ou l’ouest en cas de faible pente.

  • Ombrages : peu d’arbres, bâtiments, poteaux électriques qui masquent la toiture ;

  • Configuration du toit : formes simples, pas trop d’équipements (cheminées, velux, translucides…)

  • Charpente/couverture : une charpente/couverture en bon état OU à rénover prochainement (mutualisation des coûts possible). Une étude de tenue structurelle pourra être nécessaire.

  • Amiante : le désamiantage, obligatoire, pénalise fortement l’économie du projet.

  • Raccordement : maximum 100m entre le site et le réseau public. Si le raccordement est souterrain, obligation d’enterrer les câbles en terrain privé, idéal terrain nu.

 

Concernant les sites au sol, sont susceptibles de convenir :

  • un parking (pour ombrières) > 2000 m² ;

  • un terrain nu (dégradé, pollué et/ou constructible, non agricole) > 1ha, exemples : sols pollués, anciennes carrières, décharges, ZAC, délaissés de chantier, etc.

Rendement 

Vous habitez l'agglomération Vichyssoises.

Vous pouvez calculer la rentabilité d'une installation sur votre toit grâce à :

IN SUN WE TRUST 

‚Äč